Etienne Moreau-Nélaton

Un historien

Ces trois ouvrages dans la collection Monographies des villes et villages de France  "Histoire de Fère-en-Tardenois" sont une référence dans  incontournable à qui s'intéresse à l'histoire de Fère-en-Tardenois


Un mécène

En 1895, la municipalité projette de démolir la Halle pour construire un nouvel hôtel de ville.

Etienne Moreau-Nélaton (Paris,1859-1927), historien, peintre, collectionneur d’art et mécène de la France et de la ville de Fère, membre du conseil municipal (sa propriété borde la place au n°22) rachète la part de M. Blazwait, pour sauver la Halle aux Grains de la démolition. Il participe financièrement à sa restauration avant de donner sa part à la ville.

Etienne Moreau-Nélaton a donné la somme de 50.000 francs à la ville de Fère pour la construction de l'école des filles. 


Un artiste

Tamen a proposito, inquam, aberramus. Non igitur potestis voluptate omnia dirigentes aut tueri aut retinere virtutem.



L'histoire de Fère

Ce résumé  de l'histoire de Fère d' Etienne Moreau-Nélaton a été écrit à Fère vers 1995 par Lucienne Jubin ép.  Géraads,

ancienne avocate passionnée d'histoire médiévale née à Fère en 1924.

Nous avons jugé utile de le porter à la connaissance des personnes intéressées par l'histoire de Fère.

Toutes les illustrations sont extraites de l'ouvrage E. Moreau Nélaton.

Document déposé par son fils Denis Géraads pour Rétro Vision en Tardenois le 2 Juillet 2020

 

Pour voir ou enregistrer suivre le PDF ci-dessous

Télécharger
resume_histoire_fere.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB

Courriers  envoyés par Etienne Moreau Nélaton à Emile Leclerc son garde forestier de la tournelle près de Beuvardes

Source Annie Doffémont Leclerc

Généalogie

Source Généanet