Des histoires de vie pendant la grande guerre

Journal d'Alfred Hue, écrit dans sa maison de Beuvardelle,  en Juillet 1918, au coeur de la 2ème bataille de la Marne.

Ce témoignage est intéressant à plus d'un titre. Il relate au jour le jour, quelquefois heure après heure les évènements quotidiens du mois de Juillet 1918. La guerre fait rage à Beuvardelle. C'est un moment clé entre occupation et délivrance, la maison familiale est occupée par les "boches" et puis, enfin, par les américains. Les bombes pleuvent..  -  http://alfredhue.free.fr/



 Voir page d'accueil:

"60 ans après

Messidor Bouleau écrit en 1977 ses souvenirs d’enfant pendant la guerre 14-18 à Fère-en-Tardenois."



Les Mémoires de Georgette Robert

 

Source : Jean Paul Robert, son fils. Ils ont habité pendant de nombreuses années à Fère-en-Tardenois,

rue du Chemin-de-ronde.

(La famille est originaire d'Alsace du côté de sa mère : née Schmitt, et de Fère du côté de son père : Henri Robert (Paul-Henri pour l'état civil).

Dans le texte de ces mémoires, "maman" et "papa" correspondent à Lina et Georges Schmitt, ses parents, qui ont longtemps vécu à Villers-sur Fère, aux Roizes.
Marcel était son frère aîné, parti comme volontaire avec les FFL dès le début de la guerre et tué quelques semaines plus tard à Mers El Kébir.
Paulette et Jean Pierre correspondent à la famille Hemmer qui habitait rue des Ribauds
Irène, devenue Irène Boussard épouse de Jacques, avait ouvert la pâtisserie "Aux armes de Fère" près des halles dans années 60.

 



  Au Cimetière  Américain. Cérémonie  du 3 septembre 1944               En Mairie de Fère. Cérémonie du 1 novembre 1944    

  Photo Robert Thomas, source Jean Jacques Hoquet                                                     Georgette, Liliane  et Irène