Fresnes-en-Tardenois

Comme pour chacune des communes nous présentons une série de photos-cartes postales, grâce aux collections de nos adhérents. Une deuxième étape consistera à compléter par d'autres photos et surtout des textes racontant l'histoire du village. Nous comptons sur nos lecteurs pour nous apporter photos et textes. Vous avez nos coordonnées à droite de l'écran.

Pour chaque thème vous avez un diaporama qui défile.

Merci d'avance. 


Quelques souvenirs de 1918, d'Habitants de Fresnes-en-Tardenois

Souvenirs d'Albert Damery


L'église


L' Autel avant restauration

Photos Jean Jacques Hoquet 2011

Restauration de la voûte de la nef par l'entreprise Franck BOUDIN  en 2007

Photos Jean Jacques Hoquet 2011


L'église après restauration

Photos Jean Jacques Hoquet 2021


Sépulture de Anne-Christine de Mandat- Grancey

Dame d'Honneur de feu Sa Majesté la reine des Belges

Marie-Henriette


la tombe de Jean-Jacques Moittié

NÉ À FRESNES LE 11 AVRIL 1774, DÉCÉDÉ AU DIT LIEU LE 6 MAI / 1862 DANS SA 89ème ANNÉE

Photo Patrick Barras.

la tombe de Jean-Jacques Moittié. Lieutenant au 2ème Dragons. Tombe restaurée par l’ACMN, délégation de l’Aisne en 1989. Les inscriptions deviennent illisibles : « À LA MÉMOIRE / DE MR MOITTIÉ J-JACQUES, ANCIEN MILITAIRE / NÉ À FRESNES LE 11 AVRIL 1774, DÉCÉDÉ AU DIT LIEU LE 6 MAI / 1862 DANS SA 89ème ANNÉE / ÉTATS DE SERVICE / DRAGON AU 2ème RÉGIMENT LE 1ER VENTÔSE AN II. / BRIGADIER LE 20 GERMINAL AN VII. / MARÉCHAL DES LOGIS LE 11 GERMINAL AN XI. / SOUS-LIEUTENANT LE 19 NOVEMBRE 1811. / LIEUTENANT LE 2 DÉCEMBRE 1813. / LÉGIONNAIRE LE 12 JUIN 1813. / IL A FAIT LES CAMPAGNES DES ARMÉES / II. III. AUX ARMÉES DE L'OUEST ET DU NORD / IV. V. VI. VII. VIII. IX. DE SAMBRE-ET-MEUSE, DU / RHIN ET DE L'HELVÉTIE / XI. XII. XIII. XIV. CÔTES DE L'OCÉAN / 1806. 1807. GRANDE ARMÉE / 1808. ESPAGNE / 1809. AUTRICHE / 1810. 1811. 1812. PORTUGAL ET ESPAGNE / 1813. 1814. ALLEMAGNE / BLESSÉ D'UN COUP DE FEU LE 18 JUIN 1815 À LA CUISSE ADMIS PAR SUITE À LA SOLDE DE RETRAITE / PRIEZ DIEU POUR LUI. » Sur le socle : « CE MONUMENT A ÉTÉ ÉLEVÉ À LA MÉMOIRE D'UN HOMME DE BIEN / PAR RECONNAISSANCE DE SES HÉRITIERS. » (Stèle au sommet arrondi entourée d’une grille, avec Légion d’honneur dans une couronne de laurier et deux épées entrecroisées, la sépulture est à l’entrée du cimetière sur la droite).

Source  : Interventions/Actions de L'ACMN