Camille Claudel


Née 8 décembre 1864 à Fère-en-Tardenois

Camille Claudel est née le 8 décembre 1864 à Fère-en-Tardenois. Son acte de naissance est reproduit sur une plaque  à l'angle de la Place des Déportés et de la rue Etienne Moreau-Nélaton. L'emplacement de sa maison natale n'est pas connue. Il n'est pas indiqué sur son acte de naissance. 

Camille a té baptisée le dimanche 25 janvier 1865 à l'église Saint-Macre. A l'emplacement des fonts-baptismaux, l'on trouve la copie de son acte de baptême. 

Elle est décédée le 19 octobre 1943 à Montdevergues (Vaucluse)


Deux reproductions de ses sculptures à la Mairie

La mairie présente dans ces locaux deux reproductions des sculptures de Camille Claudel : 

La Valse  : Chavirement des corps, et peut-être des cœurs, La Valse,élaborée vers 1889-1890

La petite chatelaine : Ce portrait d’enfant est une des plus jolies réussites de Camille Claudel. L’artiste s’y montre attachée au goût néo-florentin, dans la forme du buste dénudé, mais dépasse, grâce à une légère disproportion du visage, le risque de mièvrerie. La blancheur du matériau, accentue l’impression de pureté enfantine et de clarté lumineuse qui émane de ce visage : La Petite Châtelaine.- 1892-1896


Villeneuve-sur-Fère

Le père de Camille Claudel, Louis-Prosper Claudel receveur dans l'enregistrement d'abord, puis conservateur des hypothèques, le conduit à occuper différents postes avant d'être affecté en 1860 à Fère-en-Tardenois.  Le 3 février 1862, il épouse une Champenois, Louise-Athénaïse Cerveaux  dont le père; Athanase Cerveaux, est médecin à Fère.  Après la naissance de Camille, le couple s'installe à Villeneuve-sur-Fère dans une dans l'ancien presbytère, puis en face dans une maison beaucoup plus spacieuse, construite par l'oncle de Louise-Athénaïse. Cette maison restera le point d'ancrage de la famille Claudel.  

 

 

 

Un projet de musée est en cours avec la rénovation de l'ancien presbytère. A suivre